Vous êtes ici : Accueil > Informations > L’École Michelet d’Elbeuf
Par : Directeur
Publié : 26 mars 2007

L’École Michelet d’Elbeuf

Une école d’Elbeuf porte le nom de Michelet depuis 1900 mais elle n’a pas toujours été située à l’intersection de la rue Charles-Mouchel et de la rue Jean-Gaument.

1848 : Construction de l’école communale de la rue Tournante comprenant :
- une salle d’asile (maternelle)
- une école primaire élémentaire
- puis l’école primaire supérieure.

1855 : Installation d’une crèche.

1900 : La rue Tournante prend le nom de rue Michelet, l’école devient alors l’école Michelet.

Elèves de l’école Michelet rue Salvandy vers 1910

1965 : Transfert de l’école primaire Michelet rue Charles-Mouchel à l’emplacement de l’ancienne usine de draps Nivert et Bourgeois.


Extrait du Journal d’Elbeuf du 14/09/1965, article de L. Kehr

Une magnifique réalisation elbeuvienne

La nouvelle École Michelet va ouvrir ses portes pour la rentrée scolaire

Après le Lycée d’État, l’école primaire de la rue des Traites qui a vu le jour en 1964, la ville d’Elbeuf va s’enrichir de la nouvelle École Michelet qui ouvrira ses portes cette semaine, pour la rentrée scolaire.

C’est là un heureux événement appelé à faire la joie des jeunes primaires (et de leurs familles) autant que celle de leurs instituteurs qui quitteront l’ancienne école sans regrets pour découvrir un collège conçu suivant la technique moderne avec tout le confort désirable.

Cette réalisation est l’aboutissement d’un projet de vieille date qui avait pris naissance sous la Municipalité J. Perret : à cette époque, l’ancienne école Michelet avait la désagréable promiscuité des Établissements Maubec (maintenant disparus) où l’on fabriquait des savons et qui empestaient l’atmosphère d’émanations désagréables.

Le projet fut repris et développé par la Municipalité P. Lebret et la base du programme, l’avant-projet étaient approuvés le 26 février 1959.

C’est le 15 mars 1962 que le projet définitif était ratifié par le Conseil municipal d’Elbeuf.

Les adjudications se firent le 10 janvier 1963 et, au mois d’août de la même année, l’Entreprise Chouard ouvrait le chantier. Les travaux commençaient sur les plans dressés par M. Pierre Rivard, architecte de la Saussaye (Eure). Il avait fallu auparavant procéder à la démolition des locaux des anciens Établissements Nivert et Bourgeois, qui ont fait place, à l’angle des rues Charles-Mouchel et Jean-Gaument, à la nouvelle école.

12 classes de 36 places

Quelles sont ses caractéristiques ? Le corps principal de l’école, orienté au Sud-Ouest, abrite sur trois étages, 12 salles de classes spacieuses et gaies.(...)

À droite se trouve la belle salle de sports (220 m²), dont l’extérieur, original, est heureux de conception.

En bordure de la rue Charles-Mouchel sont situés la grande cuisine (95 m²), magnifiquement équipée par les Établissements Pelletier, de St-Aubin, puis le réfectoire (140 m²), lequel pourra accueillir au minimum 160 rationnaires ; au premier étage, le logement du directeur.(...)

L’accès principal de l’école est rue Charles-Mouchel, mais il y a aussi un large accès direct sur la rue Jean-Gaument.

Rentrée : le 17 septembre

Le directeur de l’école, M. Vautier, va recevoir les inscriptions nouvelles dans son "moderne" bureau, les 14, 15 et 16 septembre, de 14 h. à 19 h.

Il y avait 332 élèves l’an passé et la nouvelle école peut en recevoir 100 de plus.

Et le vendredi 17 septembre, à 8 h. 30, la nouvelle école Michelet ouvrira grandes ses portes pour la rentrée scolaire, aux yeux émerveillés des élèves auxquels ce cadre si accueillant devrait donner inspiration et courage dans leurs études. (...)


L’école Michelet vue depuis la rue Jean-Gaument
Cour de l’école, vue depuis la rue Jean-Gaument
L’école est située à l’angle des rues Charles-Mouchel et Jean-Gaument

1976 : L’école maternelle est provisoirement transférée dans les locaux du patronage, rue Poussin.

Elle y restera jusqu’à la construction de la maternelle Prévert en 1978.

De nos jours, l’école élémentaire Michelet comporte 11 classes : 10 classes (CP au CM2) + une classe spécialisée (CLIS) et un regroupement d’adaptation.

Post-scriptum

Nous remercions le service des Archives de la Mairie d’Elbeuf pour les informations qui nous ont permis de réaliser le texte ci-dessus.